FUE

EXTRACTION D'UNITÉS FOLLICULAIRES

Extraction d'Unités Folliculaires - FUE

Technique de restauration capillaire

La FUE est une technique qui n’a été véritablement mise au point que par une poignée de médecins dans le monde. L’extraction est techniquement plus difficile et une attention particulière doit être accordée aux cheveux environnants en terme de protocoles de gestion du donneur afin de s’assurer qu’il n’y a pas de baisse visible de la densité capillaire dans toute la zone donneuse. La procédure consiste à extraire individuellement des unités folliculaires de l’arrière et des côtés de la tête, ce qui permet d’étendre la surface pouvant être prélevée et de fournir en toute sécurité davantage de greffons.

Le processus est très spécifique et réfléchi (2500 à 3000 unités folliculaires peuvent être extraites et placées par jour), ce qui signifie que les interventions plus importantes sont généralement réalisées en deux jours.

La FUE est considérée comme beaucoup moins invasive que d’autres techniques et donc idéale pour les interventions plus petites, comme pour les patients peu clairsemés ou ceux ayant déjà subi une intervention chirurgicale par bandelette dans laquelle l’élasticité ou la densité de la zone donneuse a été compromise.

Avec la FUE, des groupes génétiques de 1 à 4 cheveux connus sous le nom d’unités folliculaires sont extraits individuellement, ce qui exige beaucoup d’habileté et de précision, avec une grande profonde de la peau, de la direction et des angles du cheveu. Un poinçon chirurgical entoure alors l’unité folliculaire, la séparant des tissus environnants. La taille du poinçon sera choisie en fonction des caractéristiques des cheveux du patient. Par exemple, un patient ayant des cheveux bouclés aura besoin d’un poinçon plus grand qu’un patient ayant des cheveux fins et raides. De même, un greffon d’un seul cheveu nécessitera un poinçon plus petit qu’une unité folliculaire contenant quatre cheveux.

En raison de la petite taille du poinçon, la trace est presque invisible à l’œil nu, ce qui rend les signes d’une greffe presque impossibles à distinguer, même avec des cheveux courts ou rasés de près. La zone donneuse est rasée, ce qui permet au chirurgien d’évaluer avec précision l’angle et la direction de l’unité folliculaire dans le cuir chevelu.

La beauté de la FUE est qu’elle permet au chirurgien de “cueillir” les cheveux les plus appropriés et les plus adéquats pour restaurer des zones spécifiques. C’est essentiel pour le design de la ligne capillaire et des tempes ainsi que pour la reconstruction des sourcils ou des cils.

Ceci étant dit, disposer d’une importante zone donneuse sûre pour choisir les greffons à prélever améliore la qualité et le caractère naturel des résultats.

Bien que les unités folliculaires soient prélevées sur une plus grande zone par rapport aux bandelettes FUT/Strip, cela ne signifie pas nécessairement qu’il y a plus d’unités folliculaires disponibles. Pour savoir combien de greffons prélever, la densité est évaluée dans trois zones de la zone donneuse sûre. En utilisant ces données, le Dr Bisanga peut calculer combien de greffons peuvent être prélevés en toute sécurité.

SUR-EXTRACTION DE LA ZONE DONNEUSE

Une approche sensible et précise de la gestion du donneur est essentielle. Cela permet de s’assurer qu’une quantité appropriée d’unités folliculaires peut être extraite avant que la densité ne soit visiblement compromise. Si elle n’est pas gérée correctement, elle réduira les possibilités de garder les cheveux courts ou restreindra la zone donneuse pour toute intervention ultérieure éventuelle. C’est ce qu’on appelle la “sur-extraction”. Le Dr Bisanga travaille avec environ 25-30% d’extraction par cm2 en fonction de la densité et de la qualité du cheveu. Cela favorise une cicatrisation optimale de la zone donneuse après l’opération et laisse d’autres options de chirurgies futures possibles.

SCHÉMA D’EXTRACTION

Le mode d’extraction est également essentiel. Le terme “cherry picking” est souvent utilisé avec la FUE et fait référence au prélèvement de greffons appropriés. Par exemple, des cheveux plus fins pour le travail de la ligne capillaire. Étant donné que la quantité de cheveux varie dans chaque unité folliculaire, il est important de maintenir un schéma d’extraction pour éviter d’enlever trop d’unités folliculaires d’un groupe de cheveux spécifiques dans une zone particulière.

CARACTÉRISTIQUES DES CHEVEUX

Les caractéristiques des cheveux et la constitution de l’unité folliculaire jouent un rôle important pour déterminer si un patient est un bon candidat FUE et le type de résultat que l’on peut obtenir. Les limites incluent une densité insuffisante des cheveux chez le donneur, de faibles groupements de cheveux et tout niveau de miniaturisation qui pourrait être présent dans la zone donneuse du patient.